Symptômes et causes de la fasciite plantaire

Les pieds constituent un élément précieux pour notre corps. Ils jouent un rôle important, nous permettant de trouver l’équilibre et de nous déplacer librement. Par conséquent, il n’est pas surprenant que nos pieds soient victimes d’usure, les rendant plus vulnérables aux blessures.

Les pieds sont sujets à nombre d’affections ou de problèmes de santé plus ou moins graves. L’un des plus courants est la fasciite plantaire. Pour en savoir plus sur cette affection, examinons certains de ses symptômes et causes…

Qu’est-ce que la fasciite plantaire?

La fasciite plantaire est l’une des causes les plus courantes de douleurs au niveau du talon. Avant d’examiner ses symptômes et causes, considérons ce qu’est la fasciite plantaire. Selon la Mayo Clinic, « elle correspond à une inflammation de l’épaisse membrane fibreuse située sous la plante du pied, qui attache l’os du talon aux orteils (c’est l’aponévrose plantaire). »

C’est un problème répandu chez les coureurs ainsi que chez les personnes en surpoids. Il peut aussi toucher les personnes qui portent des chaussures mal adaptées offrant un soutien insuffisant à leurs pieds.

Symptômes

Douleur au niveau du talon

Le symptôme le plus répandu de la fasciite plantaire est une douleur au niveau du talon. Celle-ci est généralement décrite comme une « douleur lancinante » située sous la plante du pied, soit à l’avant soit au centre de l’os du talon. Cependant, Healthline note aussi que certaines personnes peuvent la ressentir dans la zone médiane du pied.

Avec le temps, cette douleur évolue de manière progressive et ne touche en général qu’un seul pied, bien qu’il soit possible de souffrir de fasciite plantaire aux deux pieds. Outre la vive douleur, certaines personnes ressentent aussi une sensation de douleur sourde ou de brûlure sous la plante du pied.

Quand la douleur survient-elle?

Cette douleur lancinante est souvent plus aïgue le matin, surtout pour les premiers pas après le réveil. On l’appelle souvent « la douleur du premier pas, » selon WebMD. La douleur peut également être déclenchée par de longues périodes de station debout ou lors du passage de la position assise à la position debout.

Il n’est pas surprenant que la douleur s’aggrave généralement après une séance d’activité physique, même si elle ne se manifeste pas au cours de la séance.

Enflure et raideur

La fasciite plantaire peut aussi causer une enflure et une raideur du talon. Cette inflammation peut être exacerbée après une activité prolongée et peut rendre plus difficile la montée des escaliers.

Fasciite plantaire et épine calcanéenne

La fasciite plantaire entraîne souvent la formation d’épines calcanéennes. Healthline décrit celles-ci comme « des crochets osseux qui se forment sur l’os du talon, ou calcaneum. »

VeryWell Health affirme qu’environ la moitié des personnes qui souffrent de fasciite plantaire ont aussi une épine calcanéenne. « En cas d’inflammation chronique de l’aponévrose, une épine calcanéenne peut se développer au point d’attache de l’aponévrose et du calcaneum (os du talon), » selon la source. Le meilleur moyen d’éviter qu’une épine calcanéenne se développe est de traiter la fasciite plantaire à un stade précoce.

Elle peut imiter le syndrome de la douleur au talon

La fasciite plantaire est parfois mal diagnostiquée car il existe de nombreuses autres problèmes présentant des symptômes similaires, indique VeryWell Health. D’autres affections, comme le syndrome de la douleur au talon ou l’épine calcanéenne, sont parfois négligées et pourraient offrir un diagnostic plus précis.

Par exemple, le syndrome de la douleur au talon « est une affection chronique qui se développe lentement avec le temps et qui est généralement causée par une biomécanique défectueuse du pied et de la cheville plutôt que par une surutilisation, » écrit la source.

Causes

Entraînement excessif

Nous avons mentionné ci-dessus que la fasciite plantaire est fréquente chez les coureurs, ce qui s’explique par le fait que la course exerce une forte pression sur le talon. Mais elle peut aussi être causée par d’autres types d’activités physiques qui exercent également une pression sur les talons ou les tissus qui y sont attachés. Les types d’exercices les plus courants qui peuvent être responsables de la fasciite plantaire sont la course de fond, les activités de saut balistique, la danse classique et/ou la danse aérobique. Ces activités peuvent soit causer la fasciite plantaire, soit favoriser son apparition précoce.

Obésité ou prise de poids excessive

L’obésité nuit à la santé pour de nombreuses raisons, et il est donc important d’essayer de maintenir un poids de santé. Les raisons les plus importantes sont la protection contre les maladies et problèmes de santé comme les maladies cardiaques, le diabète, l’hypertension et certains cancers. Une raison supplémentaire d’éviter une prise de poids rapide ou excessive est que c’est l’une des causes principales de fasciite plantaire.

Mécanique du pied

Certains mécanismes du pied peuvent contribuer au développement de la fasciite plantaire ou augmenter le risque qu’elle survienne. Une voûte plantaire anormalement haute ou des pieds anormalement plats peuvent jouer sur la répartition du poids en station debout. Ils peuvent causer une tension excessive sur le fascia plantaire.

En plus de la structure du pied d’une personne, HealthLinkBC indique que la manière de marcher ou de se tenir debout peut également jouer un rôle dans l’apparition ou non d’une fasciite plantaire. Par exemple, avec une pronation excessive, le pied roule trop vers l’intérieur en marchant. Des tendons d’Achille ou des muscles du mollet trop tendus peuvent également causer une fasciite plantaire.

Tension excessive

Une aponévrose normale et saine ressemble à la corde d’un arc, située sous la voûte plantaire pour soutenir le pied et absorber les chocs. Si l’aponévrose est trop étirée ou soumise à une tension excessive, des déchirures se forment. « Des étirements et déchirures à répétition peuvent provoquer des irritations ou inflammations de l’aponévrose, bien que dans de nombreux cas de fasciite plantaire il n’y ait pas de causes claires, » explique la Mayo Clinic.

Les personnes dont les tendons d’Achille, qui attachent les muscles du mollet au talon, sont tendus ont plus de risques de souffrir de fasciite plantaire. Pour éviter cela, Healthline recommande de porter des chaussures à semelle souple avec un bon soutien de la voûte plantaire.

Âge

La fasciite plantaire peut se développer sans raison claire, mais comme pour beaucoup de problèmes de santé, certains facteurs peuvent accentuer les risques. L’âge est l’un des facteurs les plus importants. Selon la Mayo Clinic, la fasciite plantaire est plus répandue chez les personnes de 40 à 60 ans.

Certaines professions

Tout comme l’âge, les personnes qui exercent certaines professions ont un risque plus élevé de développer une fasciite plantaire. Il s’agit de professions qui nécessitent de passer de longues périodes debout, comme les ouvriers d’usine, les enseignants ou les infirmiers. Ceux qui passent de longues heures à marcher ou à se tenir debout sur une surface dure peuvent endommager leur fascia plantaire. Cela peut également survenir chez les femmes qui portent régulièrement des talons hauts.

La meilleure façon de combattre la fasciite plantaire et de s’assurer que vos pieds conservent la santé est de porter des chaussures adaptées. Il ne s’agit peut-être pas des chaussures les plus élégantes ni les moins chères, mais elles sont nécessaires pour les personnes qui occupent ces postes.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X