Les Symptômes de la discopathie dégénérative

Les disques intervertébraux, qui se trouvent entre les colonnes vertébrales, agissent comme des amortisseurs dans la colonne vertébrale, nous donnant de la flexibilité et nous permettant de résister aux forces divers de la motion. Les disques intervertébraux de tout le monde connaîtront un certain degré d’usure avec l’âge, mais certaines personnes développeront en fait une discopathie dégénérative, qui est une condition qui survient lorsqu’un disque endommagé provoque de la douleur. Elle peut entraîner une grande variété de symptômes, qui peuvent être plus ou moins sévères.

Selon Cedars Sinai, la personne typique atteinte d’une discopathie dégénérative est active et a une trentaine ou une quarantaine d’ans. Cette personne ressentira aussi plus de douleur et d’inconfort que la personne moyenne, en particulier au bas du dos (qui peut irradier le long de la jambe). Pour apprendre plus sur ce sujet, examinons les symptômes les plus courants de la discopathie dégénérative, ainsi que les causes potentielles.

C’est quoi la discopathie dégénérative ?

La discopathie dégénérative est une maladie liée à l’âge qui survient lorsque l’usure normale de nos disques intervertébraux commence à provoquer de la douleur. Les disques vertébraux sont ces disques caoutchouteux qui se trouvent entre les vertèbres (c’est à dire, les os) de la colonne vertébrale pour absorber les chocs et nous permettre de nous tenir debout. Ils nous gardent également flexibles, nous permettant de nous déplacer librement en nous pliant et en nous tordant. Ils donnent aussi de la hauteur.

Naturellement, à mesure que nous vieillissons, ils ont tendance à tomber en panne ou à ne pas fonctionner aussi bien, explique WebMD. Pour la plupart des gens, l’usure normale de ces disques n’entraîne aucune douleur, mais pour les personnes atteintes de discopathie dégénérative, cela causera de la douleur. Nous ressentons tous une forme de mal de dos de temps en temps, mais toute personne souffrant de douleur intense ou chronique, en particulier lorsqu’elle est assise pendant de longues périodes, peut être atteinte de cette maladie.

Quelles en sont les causes?

Nos disques intervertébraux sont constitués d’un noyau interne souple et d’une paroi externe résistante. Voici les changements qui peuvent survenir à ces disques, ce qui pourrait alors mener à une discopathie dégénérative.

La Dessiccation (ou l’assèchement)

Lorsqu’on naît, les disques de notre colonne vertébrale sont constitués d’eau, explique WebMD. En vieillissant, ils perdent de l’eau et maigrissent. Au fil du temps, cette perte d’eau rend les disques plus plats, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas aussi bien absorber les chocs. Cela signifie également qu’il y a moins de rembourrage ou de remplissage entre chaque vertèbre. C’est ce qui mène à des douleurs et des problèmes de colonne vertébrale, explique la source.

La Fissuration ou la déchirure

L’autre cause potentielle derrière la discopathie dégénérative est la fissuration. L’usure de nos mouvements quotidiens et toute blessure qu’il est possible qu’on peut rencontrer en vieillissant peut provoquer de minuscules déchirures dans la paroi externe du disque, qui contient des nerfs. Ces larmes peuvent devenir très douloureuses.

“Si le mur s’effondre, le noyau mou du disque peut passer à travers les fissures. Le disque peut gonfler ou glisser hors de sa place, ce qu’on appelle un disque glissé ou hernié. Cela peut affecter les nerfs voisins”, écrit WebMD.

Les Symptômes : zones de la douleur

Il n’y a sans doute pas de surprise que l’un des symptômes les plus courants de la discopathie dégénérative est la douleur. La douleur de cette maladie sera vive et constante, dit WebMD. Elle peut aussi être si débilitante qu’elle empêche aux personnes qui souffrent de la maladie de participer aux activités quotidiennes. Cependant, il est important de noter que certaines personnes peuvent avoir cette condition et ne pas ressentir aucune douleur. La gravité des symptômes varie en conséquence.

Bien qu’il soit également évident que cette douleur se situerait dans le dos, elle peut survenir dans d’autres zones du corps. La douleur peut survenir dans le bas du dos, les fesses, les cuisses ou le cou. La zone de la douleur dépend de l’emplacement du disque affecté. Dans certains cas, il peut également rayonner dans les bras et les mains. Il s’aggrave généralement avec l’âge et peut même mener à l’arthrose, selon Medical News Today.

La Douleur s’augmente quand…

La douleur ressentie par une personne atteinte d’une discopathie dégénérative s’aggrave lors de certaines activités et peut s’atténuer à d’autres moments. Pour la plupart, tout dépend du positionnement du corps et de la pression exercée sur la colonne vertébrale. Par exemple, la douleur augmentera en position assise. “En position assise, les disques du bas du dos ont trois fois plus de charge qu’en position debout”, explique Cedars Sinai. La douleur augmentera également lorsqu’on se penche, se tord, ou soulève quelque chose de lourd.

Cette douleur est également augmentée lorsque vous maintenez une certaine position pendant une période prolongée. Spine-Health note que cela exacerbe les douleurs lombaires. D’autres causes du problème peuvent être de regarder en bas trop longtemps, comme en regardant un téléphone portable ou un livre, ce qui ne fait qu’aggraver la douleur au cou.

La Douleur s’abaisse quand…

Tout comme la douleur peut s’augmenter lors de certaines activités ou positions du corps, elle peut également diminuer. Pour les personnes qui souffrent d’une discopathie dégénérative, ils peuvent remarquer que leur douleur s’améliore lorsqu’ils marchent ou même courent par rapport à lorsqu’ils se tiennent assis ou debout. Encore une fois, ce phénomène est lié au poids et la pression sur le dos. La douleur peut également s’améliorer lorsqu’on change de position ou qu’on s’allonge.

Il est recommandé de changer fréquemment de position du corps pour soulager la douleur. Si on reste coincé dans une seule position pendant de longues périodes, on risque d’aggraver la douleur. Il vous faut régulièrement étirer le cou pour diminuer la douleur discale cervicale. “Faire des promenades courtes et fréquentes pendant la journée peut réduire la douleur discale lombaire”, explique Spine-Health.

La douleur peut également diminuer quand on s’assoit en position inclinée ou allongé avec un oreiller sous les genoux, ajoute la source. Quelque chose d’autre qui pourrait aider est d’utiliser un oreiller pour soutenir le cou et sa courbe naturelle pendant le sommeil.

Une Sensation de “céder”

Selon Spine-Health, cette sensation de “céder” vient à cause de l’instabilité vertébrale. Cette instabilité est le résultat de l’incapacité du cou ou du dos à fournir un soutien de base. Lorsque cela se produit, ils se bloquent et rendent tout type de mouvement difficile, semblable à un spasme musculaire (dont on va parler ensuite).

La Tension musculaire et les spasmes

Un autre effet courant de l’instabilité vertébrale est la tension musculaire et les spasmes. Pour certaines personnes “chanceuses” qui souffrent de la discopathie dégénérative, elles peuvent ne pas ressentir aucune douleur. Cependant, ce sont les personnes les plus susceptibles d’avoir des spasmes musculaires extrêmement douloureux, et qui peuvent être temporairement débilitants, explique Spine-Health.

Selon Medical News Today, ces spasmes musculaires se produisent quand le corps essaie de stabiliser les vertèbres, ce qui peut être très douloureux.

La Douleur rayonnante

La douleur qui est associée avec la discopathie dégénérative change en fonction de la position du corps, mais elle peut également se manifester par des vagues de “douleur rayonnante” qui provoquent des périodes de douleur intense intermittente. Cela peut aussi ressembler à une sensation aiguë, lancinante ou brûlante. Selon Spine-Health, ces poussées de douleur peuvent être liées à une activité physique ou à un stress anormal sur la colonne vertébrale. Elles peuvent aussi se produire sans aucune raison.

“En cas de dégénérescence du disque cervical, cette douleur se ressent dans l’épaule, le bras ou la main (ce qui s’appelle une radiculopathie cervicale)”, écrit Spine-Health. “En cas de dégénérescence du disque lombaire, les douleurs se ressent dans les hanches, les fesses ou à l’arrière de la jambe (ce qui s’appelle une radiculopathie lombaire).”

Ces périodes de douleur peuvent durer de quelques jours jusqu’à quelques mois avant de s’améliorer. Il représente aussi toute une gamme de sensations, d’une douleur invalidante à une simple douleur lancinante qui cause un peu d’inconfort. À la fin, la douleur reviendra à un niveau bas ou disparaîtra temporairement.

Les Engourdissements et les picotements

Une personne qui souffrent de la discopathie dégénérative peut également ressentir des engourdissements et des picotements dans les extrémités, mais selon WebMD, cela ne se produit que dans certains cas. Cet engourdissement et ces picotements se produiront dans les bras et les jambes. Selon la source, “Ce phénomène veut dire que les disques endommagés peuvent affecter les nerfs près de la colonne vertébrale.”

La Faiblesse

Comme on a déjà discuté précédemment dans cet article, les symptômes de la discopathie dégénérative peuvent survenir dans d’autres parties du corps que le dos. L’un d’eux serait la faiblesse des muscles des jambes ou le pied tombant. Si ce symptôme se produit, c’est probablement un signe de dommage à la racine nerveuse, dit Cedars Sinai.

La Douleur chronique

Encore une fois, certaines personnes qui souffrent de la discopathie dégénérative ressentiront une douleur chronique, c’est à dire une douleur intense et totalement invalidante. “Le degré de douleur chronique – qui peut s’appeler aussi la douleur de base – est assez variable d’un individu à l’autre et peut aller de presque aucune douleur ou juste un niveau d’irritation lancinante à une douleur sévère et invalidante”, écrit Spine-Health.

Ce genre de douleur peut être présent chez les personnes atteintes de discopathie dégénérative, mais il est extrêmement rare.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X