Les premiers signes et symptômes du glaucome

Le glaucome est une maladie oculaire dégénérative (il en existe plusieurs formes différentes) qui peut vous priver complètement de votre vue. Elle touche environ 3 millions d’Américains et est l’une des principales causes de cécité. Mais, la bonne nouvelle est qu’elle peut se soigner.

Bien qu’elle affecte de nombreuses personnes, la plupart des personnes atteintes de glaucome n’en sont pas, apparemment, conscientes selon la Glaucoma Research Foundation. Comment le savoir alors ? Passons en revue les 12 signes révélateurs qui devraient vous inciter à consulter un médecin ou un optométriste…

Les facteurs de risque

La forme de glaucome qui s’appelle « à angle ouvert » (c’est en fait le type le plus courant) ne présente généralement aucun signe avant-coureur, explique la Glaucoma Research Foundation. Dans cette forme de la maladie, la perte initiale de la vue se produit dans la vision périphérique, ou les « marges » de ce que vous pouvez voir sur les côtés, de sorte que vous ne le remarquerez peut-être pas.

Cependant, vous devriez consulter régulièrement votre ophtalmologiste pour des examens, surtout si vous appartenez à une catégorie à risque plus élevé : si vos parents avaient la maladie, si vous êtes afro-américain ou latino, ou si vous souffrez de diabète ou d’une maladie cardiovasculaire, ajoute la source.

L’hypertension oculaire

Le glaucome provoque une augmentation de la pression oculaire en raison de l’accumulation de liquide, associée à l’incapacité de votre œil à réguler la pression interne. Cela provoque l’expansion de certaines parties de votre œil, ce qui va pousser contre le nerf optique qui est délicat et entraîner des problèmes (ou une perte) de vue.

Il est possible de n’avoir aucun signe manifeste de glaucome tout en ayant des niveaux de pression plus élevés, ce qui fait qu’il y a, dans votre cas, « suspicion de glaucome », note l’American Academy of Ophthalmology. Votre médecin ou spécialiste des yeux pourra rapidement déterminer la pression oculaire grâce au petit jet d’air effectué lors d’un examen ophtalmologique régulier.

Douleurs aux yeux et maux de tête

Si vous remarquez des douleurs soudaines et aiguës dans vos yeux, ou si vous avez un sérieux mal de tête qui semble venu de nulle part, vous devriez surveiller cela de près. Ce sont peut-être des symptômes de glaucome aigu par fermeture de l’angle, une autre forme courante de la maladie.

AllAboutVision.com note que ces symptômes soudains (qui peuvent également inclure des nausées et des vomissements) peuvent justifier un passage aux urgences, et les « crises » peuvent durer quelques heures. Chaque fois que vous avez un de ces épisodes douloureux, cela peut éroder davantage votre vue, ajoute la source.

Des halos près de la lumière

La même source note que le glaucome aigu par fermeture de l’angle peut avoir des signes plus évidents, à savoir des signes qui affectent directement votre capacité à voir clairement. Vous pouvez commencer à remarquer des halos près de la lumière (ou un flou général), comme vous pouvez le faire lorsque vos lunettes sont sales.

Vous pouvez également avoir une perte de vision notable ; ne vous contentez pas d’ignorer ces signes et de souhaiter qu’ils disparaissent. Ils doivent être traités par un spécialiste des yeux afin d’en ralentir la progression. Comme nous l’avons mentionné précédemment, la perte de vision peut signaler que vous êtes déjà à un stade avancé d’une autre forme de la maladie.

Les yeux vaporeux

Bien que le glaucome puisse rendre votre vision floue, vous pouvez également savoir que quelqu’un est atteint d’un glaucome par l’apparence vaporeuse de ses yeux qui est révélatrice, selon WebMD.

Ce symptôme particulier est apparemment plus fréquent chez les nourrissons (et oui, cela signifie que les nourrissons peuvent aussi avoir un glaucome, bien que ce soit assez rare), ajoute la source. Une cornée vaporeuse est un signe avant-coureur important du glaucome infantile. Pendant que nous parlons de glaucome infantile, soyez également à l’affût des yeux trop larmoyants (lorsque l’enfant ne pleure pas) et de la sensibilité à la lumière.

Rougeur des yeux

Vos yeux peuvent devenir rougis et enflammés pour un certain nombre de raisons, mais l’une de ces raisons pourrait être liée au glaucome. La rougeur peut être le résultat d’une augmentation de la pression de l’œil et non d’autres causes évidentes telles que le frottement des yeux ou le contact d’irritants avec l’œil.

La Glaucoma Foundation note que les yeux rougis par le glaucome seront souvent accompagnés de certains des symptômes que nous avons décrits précédemment, à savoir la douleur, les nausées et les vomissements. En plus des rougeurs, vos yeux peuvent gonfler, ajoute la source. Obtenez rapidement des soins d’urgence si vous présentez ces symptômes et assurez-vous de consulter votre ophtalmologiste tous les 2 ans (ou tous les ans si vous avez 61 ans et plus).

La nausée

En plus de ce qui peut être une douleur oculaire « sévère », vous pouvez avoir la nausée et vomir à la suite de l’apparition d’un glaucome, selon la Fondation BrightFocus.

Ce symptôme est généralement associé à un glaucome aigu par fermeture de l’angle, qui est considéré comme une urgence médicale qui doit être prise en charge immédiatement par un professionnel de la santé, sinon la cécité peut en résulter en seulement 24 heures, prévient la source.

Rétrécissement du champ visuel

Le glaucome est l’une des principales causes de perte de la vision périphérique (la capacité de voir « du coin de l’œil »), note AllAboutVision.com. Cela résulte des dommages du nerf optique causés par cette maladie oculaire.

Vous remarquerez peut-être que les objets directement devant vous ont l’air bien, mais vous ne remarquez pas de mouvement ou d’objets à vos côtés comme vous le feriez normalement. « Les cas modérés et graves de perte de la vision périphérique donnent l’impression de voir à travers un tube étroit, une condition qui s’appelle communément la vision du tunnel », ajoute la source.

Les angles morts

La clinique Mayo dit que le glaucome peut affecter plus que votre vision périphérique. Dans le cas du glaucome à angle ouvert, le glaucome le plus courant, vous pouvez avoir des « angles morts incomplets » dans votre vision latérale et centrale.

Ces angles morts peuvent souvent toucher les deux yeux simultanément. La vision de tunnel est généralement ce qui se produit à des stades plus avancés, il est donc préférable de consulter un ophtalmologiste dès qu’il y a une perte de vision.

Les pupilles dilatées

La Glaucoma Foundation explique que ce symptôme est lié au glaucome aigu, la version la plus soudaine et la plus grave de ce problème dans laquelle la pression oculaire augmente rapidement plutôt que progressivement au fil du temps.

La source explique que de nombreuses crises de glaucome aigu se produisent dans des pièces sombres, comme une salle de cinéma, ce qui provoque une augmentation de la taille de la pupille (dilatation). « Lorsque cela se produit, il y a un contact maximal entre le cristallin de l’œil et l’iris. Cela réduit encore plus l’angle et peut déclencher une crise », note la source. Des crises de glaucome aigu peuvent également survenir lorsque vous êtes anxieux ou stressé, ce qui dilate également les pupilles.

Une perte de vision soudaine

En règle générale, la plupart des cas de glaucome à angle ouvert réduiront votre vue lentement au fil du temps avant même que vous ne vous en rendiez compte. En fait, le glaucome a même été surnommé le « tueur silencieux de la vision ». Cependant, dans les cas aigus, vous pouvez perdre la vue beaucoup plus rapidement.

La Glaucoma Research Foundation explique que vous pouvez perdre une partie de la vue en peu de temps en raison d’une augmentation soudaine de la pression oculaire qui affecte le nerf optique. Comme nous l’avons mentionné, n’hésitez pas à vous rendre au plus vite chez un professionnel de la santé pour tenter de limiter les dégâts.

Sensibilité à la lumière

Healthline.com dit que même les jeunes ne sont pas à l’abri du glaucome, et certains naissent avec une forme congénitale qui « ralentit ou empêche le drainage normal des fluides » en raison d’un défaut de l’angle de leur œil.

Lorsque les enfants ont cette forme de glaucome, ils présentent généralement des symptômes tels que des yeux nuageux et des larmoiements excessifs, comme nous l’avons mentionné plus tôt, ainsi qu’une sensibilité accrue à la lumière (médicalement connue sous le nom de photophobie). Si vous remarquez que votre enfant plisse beaucoup les yeux ou pleure dans des environnements lumineux, il devrait consulter un ophtalmologiste. La sensibilité à la lumière peut également être un symptôme de glaucome chez les adultes.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X