Hypoxie : les symptômes d’un faible taux d’oxygène dans le sang

L’hypoxémie se produit lorsqu’une personne est touchée par un faible taux d’oxygène dans le sang, et plus particulièrement dans les artères. Selon WebMD, ceci peut mener à ce qu’on appelle l’hypoxie : « quand le sang ne contient pas assez d’oxygène vers les tissus pour remplir les besoins du corps ». Le terme « hypoxie » est employé pour décrire et l’hypoxémie et l’hypoxie.

Ce problème peut arriver soudainement comme effet secondaire de certains types de médicaments, ou bien comme effet secondaire d’une crise d’asthme. Il peut aussi se développer au fur et à mesure à cause d’une maladie cardiaque ou pulmonaire, telle que la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’emphysème. Les symptômes de l’hypoxie sont très variables et dépendent de l’individu atteint par ce problème, mais on vous présentera les cinq symptômes principaux.

Des changements de la couleur de peau

Comme les globules rouges ont comme mission de livrer de l’oxygène aux tissus du corps, un manque de globules risque de faire changer la couleur de la peau de la personne affectée. Ce symptôme s’appelle la cyanose, et la peau devient normalement bleue. On peut facilement remarquer la cyanose après une baisse importante du taux d’oxygène dans le sang.

Pour ceux qui ont de la peau noire, MedlinePlus précise que la cyanose « se remarquerait plus facilement sur les muqueuses (les lèvres, les gencives et autour des yeux) et sur les ongles ».

La confusion

Pour le NHS, la confusion se définit comme « l’incapacité de penser clairement ou rapidement ; un sentiment de désorientation ; et l’incapacité de faire attention, de prendre des décisions ou de retenir des informations ».

Si vous commencez soudainement à ressentir des symptômes de confusion, ou bien si vous remarquez ces symptômes chez quelqu’un d’autre, il est possible que vous ou que l’autre personne souffre de l’hypoxie. L’hypoxie soudaine a plusieurs causes potentielles, telles qu’une crise d’asthme ou qu’une maladie cardiaque ou pulmonaire.

Une toux

L’un des signes les plus répandus de l’hypoxie est une crise d’asthme grave, pendant laquelle il est difficile de respirer assez d’air pour remplir les poumons. (Pendant une crise d’asthme, les voies respiratoires sont souvent bloquées.) Pour débloquer les vois respiratoires, il est naturel de vouloir tousser fréquemment.

Bien que la toux soit une réaction tout à fait naturelle, elle peut s’avérer dangereuse, selon WebMD. « Tousser pour débloquer les voies respiratoires utilise même plus d’oxygène que la normale, et peut aggraver la situation. »

Une fréquence cardiaque élevée et l’hyperventilation

Une fréquence cardiaque élevée (appelée « la tachycardie » par les médecins) arrive normalement pendant des périodes d’exercice physique. Si alors elle arrive au repos, ceci peut indiquer une période d’hypoxie. Lorsque le corps ne reçoit pas d’oxygène, LiveStrong nous explique que le cœur commence à pomper le sang plus vite pour « aider à faire circuler le sang (qui contient normalement de l’oxygène) partout dans le corps dans une tentative de remplir les besoins des cellules humaines ». Si une fréquence cardiaque normale tombe entre 60 et 100 battements par minute (BPM), une fréquence cardiaque qui dépasse 100 BPM pourrait résulter de la tachycardie.

La respiration peut elle aussi devenir de plus en plus rapide si le corps ne reçoit pas assez d’oxygène, afin d’augmenter la quantité d’oxygène ingérée. Alors qu’une personne en bonne santé respire entre 12 et 16 fois par minute, une personne souffrant de ce symptôme de l’hypoxie pourrait respirer plus que 24 fois par minute. Ce symptôme s’appelle « la tachypnée ».

Le souffle court

Le souffle court est considéré comme l’un des symptômes de l’hypoxie les plus évidents. Il est souvent le résultat des fréquences cardiaque et respiratoire qu’on vient d’évoquer. L’hypoxie arrive souvent au repos, et peut devenir si grave qu’elle donne l’impression qu’on s’étouffe.

Le souffle court sera particulièrement prononcé si la personne atteint de l’hypoxie fait de l’exercice physique, et il peut réduire la tolérance de cette personne pour ce type d’activité. Le souffle court peut arriver également pendant des périodes de sommeil, poussant la personne ainsi à se réveiller soudainement et à bout de souffle. Le souffle court s’accompagne parfois des respirations bruyantes et difficiles, ainsi que des sifflements pendant l’expiration.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X