Régime alimentaire pour la fibromyalgie : les aliments à consommer et à éviter

La douleur, la fatigue et la sensibilité sont tous des symptômes courants de la fibromyalgie, une maladie chronique qui touche environ 5 millions de personnes aux États-Unis seulement, dont la plupart sont des femmes.

On ne sait pas encore ce qui cause la fibromyalgie, ce qui rend le traitement d’autant plus difficile. Heureusement, certains changements alimentaires peuvent contribuer à améliorer les symptômes. Bien qu’il n’y ait pas de plan spécifique qui fonctionne pour tout le monde, il existe des aliments qui déclenchent la douleur et d’autres qui semblent contribuer à la réduire, y compris les 12 aliments suivants.

Les aliments à consommer :

Les aliments riches en vitamine D

La vitamine D est une carence courante chez les adultes, y compris ceux qui sont atteints de fibromyalgie. Mais, pour les personnes atteintes de cette maladie, il est particulièrement important d’avoir suffisamment de ce nutriment, car il a été constaté qu’il contribue à réduire la douleur.

La vitamine D se trouve naturellement dans certaines espèces de poissons, en particulier ceux qui vivent dans des eaux froides, comme l’espadon, le thon et le saumon rouge. Ce nutriment se trouve également dans les œufs, ainsi que dans les aliments enrichis comme le lait et le jus d’orange. Cependant, ces aliments ne sont pas le seul moyen d’augmenter votre apport en vitamine D. L’exposition au soleil en est également une excellente source, mais il est important de veiller à protéger votre peau contre les rayons nocifs.

Les aliments riches en magnésium

Comme pour la vitamine D, il a été constaté que le magnésium peut également réduire la douleur chez les personnes atteintes de fibromyalgie. Heureusement, il existe une grande variété d’aliments riches en ce minéral. Les légumes foncés à feuilles, comme le chou frisé, les épinards et la blette, font partie des meilleures sources.

Le magnésium se trouve également dans les haricots, les lentilles, les noix (comme les amandes), les graines (comme les graines de citrouille), les avocats, les bananes, le chocolat noir et les poissons gras (c’est-à-dire le saumon, le maquereau et le hareng). Pour contribuer au soulagement des symptômes de la fibromyalgie, Dr Axe recommande de manger « un minimum de trois portions de ces aliments par jour ».

Les aliments riches en acides gras oméga-3

Ils sont non seulement riches en magnésium, mais bon nombre des aliments mentionnés ci-dessus sont également d’excellentes sources d’acides gras oméga-3. Selon Everyday Health, « les acides gras oméga-3 peuvent réduire les niveaux de stress oxydant, ainsi que les niveaux d’inflammation et renforcer l’immunité ».

Pour augmenter votre consommation, essayez de manger plus de poisson sauvage (comme le saumon), de noix ou de graines (comme le lin et le chia). Ou pensez à en prendre sous forme de supplément, mais assurez-vous d’éviter les gélules, car la source indique que la gélatine qui s’y trouve « contient de l’aspartate, un acide aminé » qui « peut activer un récepteur du glutamate sur les cellules nerveuses impliquées dans la fibromyalgie ».

Les aliments riches en antioxydants

Nous avons mentionné plus haut le terme « stress oxydant » que Prevention définit comme « … lorsque le corps ne produit pas suffisamment d’antioxydants pour combattre les radicaux libres qui endommagent les cellules dans le corps ».

Comment lutter contre le stress oxydant ? Mais en augmentant votre consommation d’aliments riches en antioxydants! Heureusement, ils abondent dans une variété de fruits et légumes, en particulier ceux qui ont une couleur vive, comme les baies, les poivrons, les carottes, les betteraves, les épinards et le chou frisé.

Les aliments à éviter :

Les édulcorants artificiels

Maintenant que nous avons parlé des nutriments qui sont importants pour un régime alimentaire pour la fibromyalgie (et des sources dans lesquelles les trouver), examinons les aliments que vous devriez éviter. Tout d’abord, les édulcorants artificiels, notamment l’aspartame, la saccharine et le sucralose, car ces additifs « peuvent agir comme des molécules d’excitotoxine, un groupe chimique qui a la capacité d’activer les neurones qui augmentent la sensibilité à la douleur », explique Prevention.

Commercialisé comme une alternative « saine » au sucre, l’aspartame se trouve dans une large gamme d’aliments et de boissons, y compris les boissons diététiques, les yaourts et les chewing-gums. En plus d’aggraver la douleur associée à la fibromyalgie, Dr Ax prévient que l’aspartame « contient des composés liés au cancer, aux maladies de la thyroïde, à la perte de mémoire et aux convulsions ».

Le GMS

Le glutamate monosodique, plus connu sous le nom de GMS, est un autre additif qui est réputé pour son aggravation des symptômes de la fibromyalgie. Certes, il contribue à préserver et à rehausser les saveurs des aliments, mais NewLifeOutlook.com dit qu’il est également « rempli de sel, ce qui peut aggraver la douleur ou les gonflements chez certains patients atteints de fibromyalgie ».

Pour éliminer votre consommation de MSG, la source vous recommande « d’éviter autant que possible les aliments pré-emballés » et de vous concentrer plutôt sur la consommation d’aliments entiers comme ceux que nous avons mentionnés plus tôt. Et, si vous choisissez de manger dans un restaurant ou de commander à emporter de temps en temps, « Prenez connaissance des restaurants qui ont choisi de ne pas utiliser de GSM dans leur préparation ».

La caféine

Cela me peine de vous l’annoncer, mais il faut arrêter votre tasse de café matinale. Comme toutes les autres boissons contenant de la caféine que vous consommez tout au long de la journée, y compris le thé, les boissons énergisantes et les sodas. Pourquoi ? Parce que la caféine peut contribuer aux symptômes fréquents de la fibromyalgie comme « le sommeil agité et l’insomnie, l’anxiété, les tremblements musculaires et la dépression », explique Dr Axe.

Bien que les boissons mentionnées ci-dessus soient les sources les plus connues de caféine, Dr Axe ajoute que vous devez être conscient des endroits où elle peut se cacher, comme les analgésiques en vente libre, les barres de chocolat, les pilules amaigrissantes et même certains aliments transformés.

Les glucides raffinés

Les glucides raffinés, tels que ceux que l’on trouve dans les pâtisseries, les biscuits et le pain blanc, sont certainement délicieux, mais ils sont mauvais pour votre taux de glycémie. Veritas Health explique que ces aliments « sont digérés rapidement, ce qui fait grimper le taux de glycémie », mais pas pour longtemps. Lorsqu’il s’effondre, vous avez l’impression que votre estomac est un réservoir d’essence vide, qui a besoin d’être ravitaillé.

La source dit : « Ces fluctuations peuvent aggraver la fatigue et la douleur de la fibromyalgie et contribuer à la suralimentation ». Pour éviter ces pics et ces chutes du taux de glycémie, faites attention à plutôt choisir des aliments à base de blé complet, car ils prennent plus de temps à être digérés par votre corps.

Les mauvaises graisses

Les personnes atteintes de fibromyalgie devraient également éviter les mauvaises graisses qui abondent dans les aliments frits et transformés, ainsi que les aliments comme les beignets, les biscuits, les crackers et la pizza. Bien que ces aliments soient pratiques, il est connu de tous qu’ils aggravent les symptômes et l’inflammation de la fibromyalgie.

En plus des mauvaises graisses, bon nombre de ces aliments contiennent des additifs, du sucre et des céréales transformées qui sont tous liés à une aggravation des symptômes de la fibromyalgie. Ils ont également tendance à contenir des huiles végétales transformées, soit comme ingrédient, soit parce qu’ils sont frits dedans. Ces huiles, qui comprennent l’huile de maïs, l’huile d’arachide et l’huile de carthame, entre autres, ont un effet inflammatoire.

L’alcool

Si vous remarquez que votre douleur et votre fatigue s’aggravent après avoir consommé des boissons alcoolisées, cela peut signifier qu’il va falloir y renoncer. En effet, « l’alcool déshydrate le corps, ce qui peut aggraver la douleur musculaire », explique FightFibromyalgia.net.

De plus, Veritas Health affirme que certains médicaments contre la fibromyalgie et l’alcool font mauvais ménage et « pourraient provoquer des interactions nocives ». Ceux-ci comprennent « les antiépileptiques, les antidépresseurs et le paracétamol (un ingrédient présent dans de nombreux médicaments) ». Ainsi, il est important de parler à votre médecin de la consommation d’alcool dans votre état, même si cela ne semble pas provoquer l’aggravation des symptômes.

Le gluten

Bien qu’il ait été recommandé plus haut de choisir des aliments à base de blé entier, il est préférable pour certaines personnes d’éviter complètement le blé, ainsi que les produits à base d’orge et de seigle. Quel est le point commun entre tous ces aliments ? Ils contiennent du gluten.

L’intolérance au gluten est la définition même de la maladie cœliaque ; une maladie qui, selon NewLifeOutlook.com, « peut chevaucher la fibromyalgie chez certaines personnes ». Si vous craignez d’être l’une de ces personnes, assurez-vous de prendre rendez-vous avec votre médecin pour confirmer le diagnostic. Heureusement, éviter le gluten est beaucoup moins difficile de nos jours, car de nombreuses entreprises proposent des options alimentaires sans gluten.

Les produits laitiers

La maladie cœliaque n’est pas la seule maladie que la fibromyalgie peut chevaucher ; l’intolérance au lactose en est une autre. Parmi les symptômes courants de l’intolérance au lactose, il y a les gaz, les ballonnements et les crampes après la consommation de produits laitiers.

Si ces symptômes vous semblent familiers, FibromyalgiaTreatmentGroup.com vous conseille « d’essayer de vous passer de produits laitiers pendant quelques semaines pour voir si vous remarquez des améliorations ». Si les produits laitiers semblent être les fautifs, il existe de nombreux produits alternatifs à essayer, tels que les laits, fromages, yaourts et beurres à base de noix et de soja.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X