Problèmes de santé communément liés aux ongles

Si vous ne pouvez pas exactement mettre le doigt sur l’affection dont vous souffrez, peut-être devriez-vous regarder vos ongles de plus près. Vos ongles sont en fait d’excellents indicateurs de différents problèmes de santé—certains bénins et d’autres plus graves, d’après la Mayo Clinic.

Des ongles sales signifient probablement que vous avez simplement besoin d’avoir une meilleure hygiène. Les signaux révélateurs dont nous parlons, proviennent des formations de kératine près du bout des doigts. Ce qui s’y passe peut indiquer clairement s’il y a ou non quelque chose qui ne va pas. Dans certains cas, cela peut même exiger une visite chez le médecin. Voici 14 problèmes relatifs à la santé qui apparaissent sur les ongles…

De petites dépressions à la surface

La Mayo Clinic fait remarquer que les « dépressions ressemblant aux traces laissées par un pic à glace » sur les ongles ne sont pas nécessairement produites par le rongement. C’est une affection qu’on trouve également chez les personnes souffrant de psoriasis qui cause une peau sèche et squameuse.

La clinique avertit également que les ongles criblés de trous pourraient être signe d’un trouble du tissu conjonctif, tel que le syndrome de Reiter ou l’alopécie en aires. Le syndrome de Reiter est un trouble tissulaire qui peut présenter un symptôme ressemblant à l’arthrite parmi d’autres indicateurs. L’alopécie en aires est une maladie auto-immune causant la chute des cheveux.

Les ongles en verre de montre

Cette affection est caractérisée par des bouts de doigt élargis dont les ongles sont courbés sur les bords. La U.S. Library of Medicine dit que les ongles en verre de montre peuvent être caractéristiques de différentes maladies de gravité variable.

Quelques-uns des problèmes moins graves associés aux ongles en verre de montre sont la maladie cœliaque (une allergie au gluten), l’hyperthyroïdie, ou la dysenterie (une diarrhée sévère et douloureuse). Cependant, la maladie la plus communément associée aux ongles en verre de montre est le cancer du poumon. Ils peuvent être également causés par des malformations cardiaques et des affections pulmonaires, telles que la mucoviscidose.

Les ongles défoncés

Vos ongles sont-ils creux au milieu (au point de pouvoir contenir une goutte d’eau) ? La Mayo Clinic appelle cela un « ongle en cuiller » à cause de la ressemblance. Cette affection peut indiquer une carence ou encore un excès de fer dans le sang (hémochromatose).

Bien que ces deux affections puissent être traitées assez facilement, les ongles en cuiller peuvent aussi indiquer des maladies plus graves telle que la cardiopathie. L’hypothyroïdisme (encore appelée thyroïde hypoactive) est une autre cause possible qui peut causer la fatigue et d’autres symptômes.

Les ongles jaunes

Une personne ayant l’habitude d’appliquer du vernis à ongles a probablement déjà vu ses ongles prendre une teinte jaune. C’est un phénomène normal qui habituellement signifie que le vernis a été laissé plus longtemps qu’il le faudrait. Si la teinte jaune n’est pas due au vernis, elle pourrait être la manifestation d’une affection appelée syndrome des ongles jaunes. « Sous l’effet du syndrome des ongles jaunes, les ongles paraissent épais et présentent une nuance jaune/verte, » dit Dana Stern, MD, professeure adjointe en dermatologie clinique à Mount Sinai Medical School en parlant au magazine SELF. « La cuticule ainsi que la lunule (la demi-lune située à la base de l’ongle et qui est habituellement visible sur le pouce et le gros orteil) ont souvent disparu. »

D’après le magazine SELF, cela indique que l’ongle n’a pas poussé comme il faut et résulte souvent d’une affection du poumon appelée la bronchectasie ou maladie lymphatique. « La bronchectasie est une affection qui endommage les voies respiratoires en les élargissant, ce qui les rend flasques ou parcourues de cicatrices, » dit Stern. Elle peut se produire à cause d’une infection ou d’une maladie plus grave telle que le cancer du poumon qui compromet la circulation et freine la pousse des ongles. « Parce la bronchectasie a tendance à être chronique, le syndrome des ongles jaunes l’est également. »

Les ongles striés

Ces dépressions linéaires s’étendant sur la largeur de l’ongle sont aussi appelées « lignes de Beau » (car elles furent nommées par le médecin français Joseph Honoré Simon Beau). La Mayo Clinic explique que ces marques apparaissent « lorsque la croissance dans la zone située sous la cuticule est interrompue par une lésion ou une maladie grave. »

Les lignes de Beau sont souvent associées à des affections telles que le diabète ou un acrosyndrome, ou encore à des maladies telles que la scarlatine, la rougeole, les oreillons, et la pneumonie, précise la source. Elles peuvent aussi indiquer que la personne souffre d’une carence en zinc.

Le décollement de la peau

Au cours de l’onycholyse l’ongle commence à se détacher du lit, ce qui entraîne un blanchissement de l’ongle, explique le site Healthline. Il peut aussi prendre une teinte jaune ou verte, ajoute la Mayo Clinic.

L’onycholyse résulte souvent d’une lésion (un traumatisme) ou d’une infection, mais elle peut être également être un effet secondaire d’un certain médicament ou d’un produit de consommation comme les durcisseurs. « Une maladie thyroïdienne et le psoriasis — une affection caractérisée par des plaques squameuses sur la peau — peut aussi causer un décollement des ongles, » dit la Mayo Clinic.

Les ongles blancs

Les ongles jaunes de sont pas désirables, mais les ongles blancs ne le sont pas non plus. Si la partie de l’ongle la plus rapprochée de la cuticule est d’une couleur blanc uni et la partie la plus éloignée du lit de l’ongle est rose, cela s’appelle les ongles équisegmentés, explique le magazine SELF.

« On les appelle aussi ongles de Lindsey, » dit le Dr. Stern. Les ongles qui paraissent équisegmentés pourraient indiquer que quelque chose ne va pas dans les reins. Ils pourraient même être un symptôme d’insuffisance rénale, dit la source.

Les raies noires ou brunes sur les ongles

Les ongles ne devraient avoir aucune couleur, sauf provenant d’un vernis, bien sûr. Une raie noire ou brune sur l’ongle ou toute pigmentation autour de l’ongle pourrait indiquer un mélanome de l’ongle chez la personne. « Le mélanome est un type de cancer que la plupart des gens ont tendance à associer à la peau; cependant, le mélanome peut survenir dans l’ongle également, » explique le Dr. Stern au magazine SELF. « Le pouce, l’index et le gros orteil sont les doigts qui peuvent le plus communément présenter un mélanome. »

Si vous remarquez des signes de mélanome, ne vous inquiétez pas. Bien qu’elles doivent se faire absolument examinées par un médecin, le Dr. Stern dit au magazine SELF que la plupart du temps ces bandes pigmentées noir ou brun ne sont que des grains de beauté bénins. Elles tendent à apparaître plus souvent chez les personnes de complexion plus foncée parce que leur peau et leurs ongles ont plus de mélanocytes producteurs de pigmentation. « Lorsque les mélanocytes sont stimulés, habituellement par un traumatisme de la cuticule (quand la cuticule est répétitivement poussée, coupée, arrachée, ou mordue), ces cellules commencent à produire de la pigmentation, qui apparaît comme une bande brune sur la longueur de l’ongle, » écrit le magazine SELF.

Les ongles concaves

Les ongles concaves sont aussi appelés koïlonychie et résultent souvent d’une anémie ferriprive ou d’autres troubles qui y sont liés tels que l’hémochromatose et le syndrome de Plummer-Vinson. Ces deux troubles sont aussi dus au fait que le fer ne soit pas correctement métabolisé dans le corps. Par exemple, le syndrome de Plummer-Vinson se manifeste après une longue anémie ferriprive chronique.

« Le traitement du problème de fer peut aider à rendre les ongles normaux, » dit le Dr. Stern au magazine SELF. « Une personne dont les ongles deviennent soudain en cuiller devrait se faire examiner par son médecin. » Il est possible que ce changement dans les ongles soit une conséquence normale du vieillissement, fait remarquer la source.

Les hémorragies linéaires sous-unguéales

Lorsqu’on se blesse l’ongle cela provoque souvent l’apparition de marques noires, par exemple une longue ligne noire ressemblant à une écharde, dit le magazine Men’s Health. Dans ce cas la raison de l’apparition de ces marques est simple, c’est une conséquence de la blessure. Mais si vous ne pouvez pas vous rappeler quand vous aviez pu vous blesser l’ongle, alors la cause pourrait être complètement différente.

Le magazine Men’s Health a aussi parlé au Dr. Stern qui dit que ces hémorragies ressemblant à des échardes pourraient indiquer que la personne souffre d’ « endocardite bactérienne, une infection des valvules et de la paroi interne du cœur. » Cette maladie découle habituellement d’une intervention dentaire ou médicale. Elle peut être traitée aux antibiotiques.

Les taches blanches

Avez-vous jamais remarqué une tache blanche sur vos ongles ? Une idée fausse répandue sur ces taches blanches est qu’elles indiquent une carence en calcium, mais en fait ce n’est pas le cas, dit le site Health.com. « Habituellement, ces taches blanches ne sont pas très importantes, » dit John Anthony, MD, un dermatologue à la Cleveland Clinic en Ohio à la source. « Elles résultent souvent d’un traumatisme mineur, par exemple si vous vous frappez le droit contre un objet, et n’ont généralement rien à voir avec le calcium. »

Essayez de pousser sur la tache blanche pour voir si elle pâlit. Si elle ne le fait pas c’est probablement une marque de vraie leuconychie dit le magazine Men’s Health. Cette décoloration blanche provient d’une lésion de l’ongle ou d’une infection. Dans certains rares cas elle peut indiquer un empoisonnement à l’arsenic, dit Chris Adigun, MD, dermatologue et spécialiste des ongles détenteur de certificat à Chapel Hill, N.C., à la source.

Si vous remarquez un problème sur vos ongles, faites-les examiner par un médecin pour savoir s’ils ont besoin d’être traités pour infection.

Les bandes de Mees

Similaires aux taches blanches, les bandes de Mees se présentent comme des raies blanches transversales parcourant l’ongle horizontalement. D’après le site Healthline, les bandes de Mees indiquent un empoisonnement à l’arsenic. « Si vous remarquez ce symptôme, votre médecin fera un prélèvement de cheveux ou de tissu afin de vérifier s’il y a de l’arsenic présent dans votre corps, » écrit la source.

Les ongles de Terry

Les ongles de Terry sont, d’une certaine façon, similaires aux ongles de Lindsey car ils donnent tous deux à l’ongle une apparence blanche. Dans le cas des ongles de Terry, l’ongle paraît blanc à l’exception d’une bande rose étroite au sommet, dit la Mayo Clinic.

En grande partie, les ongles de Terry sont simplement un effet secondaire du vieillissement, mais ils peuvent aussi indiquer un problème de santé sous-jacent comme la maladie du foie, une insuffisance cardiaque congestive, une insuffisance rénale, ou le diabète, avertit la source.

Les ongles sévèrement rongés

Nous connaissons tous quelqu’un qui avait l’habitude de se ronger les ongles constamment (ou qui le fait toujours). La plupart des gens cessent de se ronger les ongles en vieillissant, mais cette mauvaise habitude peut être très difficile à surmonter.

Pour ceux qui n’arrivent pas à l’abandonner, elle pourrait indiquer un trouble obsessionnel-compulsif. « Parfois la médecine psychiatrique est nécessaire pour le traitement du rongement d’ongle lié au TOC, » dit Debra Jaliman, MD, dermatologue dans la ville de New York et auteure de Skin Rules en parlant au Health.com. « Un composé amer appliqué sur l’ongle peut également aider. »

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X