Valve cardiaque qui fuit : les symptômes, causes et traitements

Le cœur représente pour tous l’organe le plus précieux et vitale (et pour cause) ! Comme il est essential pour notre survie, son bon fonctionnement est crucial. Or, pour certains d’entre nous, ce bon fonctionnement du cœur ne va pas de soi. Bien que le cœur soit un organe puissant, il est aussi très fragile. Il y a tant de problèmes possibles…

Une valve cardiaque qui fuit en est un exemple. Le sérieux et la gravité d’une valve cardiaque qui fuit dépend de son niveau d’ingérence dans la circulation sanguine dans le cœur. Heureusement, c’est un problème pour lequel il existe des traitements. Ce qui est le plus important, c’est de reconnaître et de comprendre les indices de ce problème cardiaque. On vous présente tous qu’il faut savoir sur la valve cardiaque qui fuit : les symptômes, les causes et les options de traitement.

1. Qu’est-ce qu’une valve cardiaque qui fuit ?

Une valve cardiaque qui fuit semble certes un peu dégoûtante – le terme lui-même suffit pour décrire l’essentiel de ce problème. La maladie arrive quand une quantité de sang coule dans le mauvais sens à travers une valve et rentre dans l’une des quatre cavités cardiaques. Pour bien comprendre ce phénomène, prenons du recul. D’abord, il faut comprendre qu’il existe dans le cœur quatre valves : la valve tricuspide, la valve pulmonaire, la valve mitrale et la valve aortique. « Les valves se composent de rabats qui s’ouvrent pour permettre la circulation du sang dans un seul sens pendant qu’il coule à travers les cavités cardiaques, » WebMD nous explique. Les valves se ferment pour faire progresser le sang. Chaque valve contient trois rabats, sauf la valve mitrale qui en contient deux. Selon WebMD, une fuite pourrait se produire dans toutes les quatre valves – on emploie le terme « régurgitation valvulaire » aussi pour désigner cette fuite.

Shutterstock/Syda Productions

2. Les symptômes d’une valve cardiaque qui fuit

La valve cardiaque qui fuit est connue comme une maladie sournoise, à cause de son manque typique de symptômes jusqu’à un état avancé du problème. En effet, WebMD précise que beaucoup de gens ont une ou plusieurs valves qui fuient.

Une fuite grave freinerait la circulation du sang à travers le cœur, ce qui peut entraîner des symptômes similaires à l’insuffisance cardiaque congestive. WebMD pointe qu’un patient atteint par une fuite grave aura le souffle court, particulièrement pendant des périodes d’exercice ou pendant qu’il est couché à plat. Le patient aura aussi du gonflement des jambes, ou bien il souffrira de rétention d’eau. Voici d’autres symptômes possibles : des étourdissements, une fréquence cardiaque élevée, des palpitations et de la fatigue. La source note aussi que mêmes des cas très graves peuvent s’avérer asymptomatiques. C’est-à-dire qu’un patient pourrait souffrir d’une régurgitation valvulaire grave sans même le savoir.

3. Comment diagnostiquer une valve cardiaque qui fuit ?

Un médecin, muni de son stéthoscope sera capable d’entendre les premiers indices d’une fuite en guettant des bruits anormaux. La prochaine étape sera un échocardiogramme : un examen à ultrasons du cœur.

Le patient aura bien entendu l’occasion d’expliquer ses symptômes éventuels, et sera soumis à un examen médical général. À la fin de ce processus, le médecin saura si son patient souffre d’une valve cardiaque qui fuit, et si oui, la gravité de la fuite.

4. Les causes d’une valve aortique qui fuit

Il y a plusieurs explications possibles pour la fuite d’une valve aortique, qui cause ainsi une régurgitation valvulaire aortique. Selon WebMD, elle peut résulter d’une « valve aortique bicuspide, ce qui signifie que la valve contient deux rabats au lieu de trois ». Elle peut aussi résulter de l’hypertension, d’une infection d’une valve cardiaque (endocardite), du syndrome de Marfin ou rhumatisme cardiaque.

5. Le traitement contre une valve aortique qui fuit

Un patient qui souffre d’une valve aortique qui fuit devrait faire l’objet d’une observation à long terme par un médecin. Si le patient subit une régurgitation valvulaire aortique grave et symptomatique, le médecin prescrirait peut-être un type de médicament contre l’hypertension que l’on appelle un vasodilatateur. Le patient recevrait éventuellement des médicaments diurétiques, traditionnellement prescrits pour traiter l’insuffisance cardiaque congestive. Si le médecin a recours à une opération chirurgicale, cette option est rare mais pas inédit. Dans ce dernier scénario, le chirurgien déciderait entre une réparation ou un remplacement de la valve fuyant. On en discutera bientôt.

6. Les causes d’une valve mitrale qui fuit

Une fuite qui résulte d’une régurgitation mitrale pourrait avoir comme cause un prolapsus de la valve mitrale (quand la valve ne réussit pas à se fermer), l’hypertrophie cardiaque (la cardiomégalie), l’hypertension, une maladie coronarienne, l’endocardite ou le rhumatisme cardiaque, d’après WebMD.

7. Le traitement contre une valve mitrale qui fuit

Dans ce cas de figure aucun traitement n’est nécessaire, mais l’observation par un médecin est importante. Le patient ne doit même pas prendre des médicaments, sauf en cas d’insuffisance cardiaque. Le médecin aurait éventuellement recours à une opération chirurgicale, comme pour traiter une fuite de la valve aortique. « La progression lente de la régurgitation mitrale rend difficile la décision d’opérer, » WebMD explique.

8. Les causes de la régurgitation tricuspide

Selon WebMD, il y a beaucoup d’adultes dans le monde dont le cœur souffre d’une valve tricuspide qui fuit. Cette fuite se découvre souvent par hasard, et ne nécessite aucune observation ni traitement. L’hypertension pulmonaire est normalement à l’origine de cette fuite – ceci est le cas pour et les fuites bénignes et les fuites graves. D’où vient alors cette hypertension ? WebMD précise qu’il y a plusieurs causes possibles, mais l’insuffisance cardiaque congestive est souvent la raison principale.

9. Le traitement contre la régurgitation tricuspide

En ce qui concerne le traitement, les médicaments peuvent s’avérer inefficaces. WebMD explique que « les médicaments diurétiques peuvent soulager des gonflements (l’œdème) liés à l’insuffisance cardiaque congestive ». Cependant, il y a beaucoup de cas sans gonflements.

L’autre option est une opération chirurgicale. « La valve tricuspide peut être réparée pendant une opération pour corriger d’autres valves qui fuient. Il est normalement plus efficace de réparer la valve tricuspide au lieu de la remplacer. Une opération pour remplacer seulement la valve tricuspide (sans remplacer la valve mitrale ni aortique) est rarement conseillée, » la source précise.

10. La régurgitation pulmonaire

Ceci représente encore un autre cas où une fuite peut se produire dans le cœur d’une personne normale en bonne santé. Cette régurgitation est souvent inaperçue car elle n’implique que des petites quantités de sang. « Un niveau élevé de tension artérielle dans l’artère pulmonaire (l’hypertension pulmonaire) » et « une opération pendant l’enfance pour réparer une cardiopathie congénitale » en sont normalement responsables, selon WebMD.

La régurgitation pulmonaire ne nécessite typiquement aucun traitement. Si la cause primaire est une autre maladie cardiaque, le meilleur traitement est de soigner la maladie d’origine, WebMD affirme.

11. Opération chirurgicale : à quoi s’attendre ?

Une opération n’est pas le traitement habituel contre une valve cardiaque qui fuit. Mais si la fuite est tellement grave qu’il faut réparer ou remplacer la valve, vous voudrez sûrement reprendre vos habitudes alimentaires et physiques dès que possible. Mais ne vous forcez pas juste après l’opération. WebMD souligne qu’il vous faudra quelques semaines pour regagner votre énergie.

Après son opération, un patient devra modifier son régime alimentaire. D’après WebMD, le patient devra faire des efforts pour manger des aliments bons pour le cœur, tels que des fruits, des légumes et des pains complets. L’exercice est aussi crucial pour regagner son énergie, mais évitez d’en faire trop tout de suite. Il faut se remettre très doucement à l’exercice après une opération.

Dans la plupart des cas, la période de rétablissement dure entre quatre et huit semaines, voire moins s’il ne s’agit pas d’une opération à cœur ouvert.

12. Vivre avec une valve cardiaque qui fuit

Il est tout à fait possible de mener une vie normale après le diagnostic d’une valve cardiaque qui fuit. En effet, le mieux c’est de continuer à faire les bonnes habitudes quotidiennes traditionnelles. Le patient bénéficiera de l’exercice quotidienne, même une simple promenade suffit. Il est conseillé d’en discuter avec un médecin avant de participer aux sports de contact, WebMD nous rappelle.

Ce conseil vaut pour tout le monde, mais il est particulièrement important pour ceux qui souffrent de la régurgitation valvulaire : ne fumez pas. Si vous fumez, faites de votre mieux pour arrêter. Essayez aussi de ne pas trop grossir ou maigrir.

WebMD note aussi qu’il est crucial de rester en contact avec votre médecin, même si vous n’éprouvez pas de symptômes. Cette pratique aidera à surveiller la fuite pour éviter d’autres problèmes.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X