Les Aliments quotidiens qui peuvent aider à prévenir le cancer

Les aliments qu’on mange joue un rôle important dans la santé globale, et la surconsommation de certains aliments, tels que ceux riches en graisses ou en sucre, peut éventuellement entraîner des maladies. Heureusement, la nourriture peut également être utilisée pour traiter les problèmes de santé ou, dans certains cas, même les prévenir complètement.

En fait, en ce qui concerne le cancer, des études suggèrent que 30 à 40 % de toutes sortes des cancers peuvent être évitées grâce à un mode de vie sain et à des mesures diététiques. Les aliments riches en certaines vitamines, antioxydants et caroténoïdes, dont ces six sont d’excellentes sources, sont particulièrement bénéfiques pour réduire le risque de cancer.

1. L’Ail

On aime l’ail pour la grande saveur qu’il ajoute à presque tous les repas, mais l’haleine d’ail… pas tellement. Fait intéressant, ce sont les composés soufrés qui causent l’haleine d’ail qui, selon WebMD, peuvent aider à “empêcher la formation de substances cancérigènes dans votre corps, à accélérer la réparation de l’ADN et à tuer les cellules cancéreuses”. L’ail est également efficace pour combattre les bactéries liées au cancer de l’estomac et s’est avéré efficace pour réduire le risque de cancer du côlon.

Pour un bénéfice maximal, la source recommande de laisser reposer les gousses d’ail pendant 15 à 20 minutes après les avoir épluchés et hachés, car ce processus “active les enzymes et libère les composés soufrés qui ont l’effet le plus protecteur”.

2. Le Brocoli

Un légume crucifère, le brocoli contient un composé appelé le sulforaphane, qui “renforce les enzymes protectrices du corps et élimine les produits chimiques cancérigènes”, explique Health.com. La source ajoute également qu’une étude de l’Université du Michigan a révélé que le sulforaphane “cible les cellules souches cancéreuses, celles qui contribuent à la croissance tumorale”.

Le brocoli – et les autres légumes crucifères comme le chou, le chou frisé et le chou-fleur – s’est avéré le plus efficace pour protéger contre les cancers de la bouche, de l’œsophage et de l’estomac. Mais assurez-vous de le manger cru ou cuit à la vapeur, car il a été constaté que le micro-ondes détruisait la plupart de ses avantages en matière de prévention du cancer.

3. Les Tomates

Leur couleur rouge succulente des tomates est grâce à un phytochimique appelé le lycopène, un antioxydant dont les tomates sont la source naturelle la plus riche. Non seulement le lycopène a été associé à un risque réduit de cancer de la prostate, mais il a également été démontré qu’il arrête la croissance de certaines cellules cancéreuses, telles que celles du sein, du poumon et de l’endomètre.

Pour tirer le meilleur parti du lycopène, les tomates doivent être consommées cuites ou transformées, comme dans la sauce tomate, car le processus de chauffage augmente la quantité de lycopène disponible pour le corps à absorber. Pour des sources supplémentaires de ce composé, recherchez la pastèque, le pamplemousse rose ou les poivrons rouges.

4. Les Baies

Les baies sont parmi les meilleures sources d’antioxydants, qui, selon Reader’s Digest, peuvent neutraliser les radicaux libres – “des composés instables qui peuvent endommager les cellules et entraîner des maladies telles que le cancer”.

Les fraises, par exemple, contiennent des antioxydants comme la vitamine C et l’acide ellagique. Ce dernier offre des propriétés de prévention du cancer qui stimulent les enzymes, qui, selon WebMD, peuvent “détruire les substances cancérigènes et ralentir la croissance des tumeurs”. La source ajoute que les fraises contiennent également des flavonoïdes, “qui suppriment une enzyme qui endommage l’ADN et a été liée au cancer du poumon“.

5. Les Carottes

Les carottes sont une autre excellente source d’antioxydants puissants, notamment les caroténoïdes alpha-carotène et bêta-carotène. On pense que le bêta-carotène aide à ralentir la croissance des cellules cancéreuses et à protéger les cellules contre les dommages causés par les toxines.

Dans des études récentes, cependant, l’alpha-carotène s’est avéré encore plus efficace que le bêta-carotène pour prévenir et combattre le cancer. Comme les carottes cuites fournissent plus d’antioxydants que les crues, WebMD recommande de les garder entières et les cuire à la vapeur, et de les couper après les avoir cuites pour préserver les nutriments.

6. Les Légumes-feuilles

Non seulement sont les légumes-feuilles pleins de nutriments importants comme le fibre diététique, le fer et le calcium, mais elles contiennent également plusieurs propriétés de prévention du cancer. Les épinards, ainsi que d’autres légumes verts comme le chou frisé et la bette à carde, sont une excellente source de l’antioxydant lutéine, qui empêche les radicaux libres de causer des dommages en les éliminant du corps. La lutéine s’est révélée bénéfique dans la prévention des cancers de la bouche, de l’œsophage et de l’estomac.

La vitamine C et le bêta-carotène se trouvent également dans les légumes-feuilles, mais les antioxydants ne sont pas les seuls avantages qu’ils ont à offrir. Les légumes verts sont également des sources de glucosinolates, qui sont décomposés lors de la préparation des aliments, de la mastication et de la digestion pour former des composés comme les indoles et l’isothiocyanate, qui se sont avérés inactiver les cancérigènes et inhiber la formation de tumeurs et les métastases.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X