La maladie de Lyme chez les animaux de compagnie : signes et symptômes

Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention), 300000 Américains sont touchés par la maladie de Lyme chaque année – sans même parler des êtres non humains.

La maladie de Lyme est l’une des maladies transmises par les tiques les plus répandues dans le monde. La maladie de Lyme est le produit d’un type de bactérie qui s’appelle Borrelia burgdorferi. La maladie se transmet à l’aide de plusieurs espèces de tique : l’Ixodes pacificus (qui consomme du sang très lentement et qui est connue pour sa carapace dure), l’Ixodes scapularis, l’Ixodes persulcatus et l’Ixodes ricinus. Cette dernière espèce est difficile de détecter, d’autant plus qu’elle est la taille du point à la fin de cette phrase. Une infection de la maladie de Lyme dans un animal de compagnie commence normalement plus de 18 heures après la piqûre initiale de la tique.

La meilleure façon d’inspecter son chien pour trouver des tiques est d’utiliser un sèche-cheveux. L’inspection peut également s’effectuer à la main. Veillez à inspecter soigneusement les oreilles, la tête, le cou, le bas-ventre et les pieds – et faites attention à ces 13 symptômes…

1. L’inflammation des articulations

Le signe le plus évident de la maladie de Lyme est l’inflammation des membres et des articulations. Cette inflammation se manifeste souvent par la boiterie. L’inflammation rend la marche beaucoup plus difficile et douloureuse. L’animal pourrait souffrir de cette inflammation pendant plus qu’une semaine – il marcherait avec raideur et avec un dos arqué.

2. La boiterie qui change de côté

Lorsqu’un chien est atteint par la boiterie – l’inflammation douloureuse des articulations – cette boiterie risque d’alterner entre les jambes du chien. Tandis qu’un ou plusieurs jambes est/sont affectée(s), le/les autre(s) jambe(s) n’est / ne sont pas. Les jambes affectées sont raides et douloureuses. Outre l’enflure des articulations et les jambes, elles seront chaudes et sensibles.

3. Des problèmes de rein

Un cas de maladie de Lyme non traité risque de mener aux problèmes de rein chez les chiens, en particulier chez les golden retrievers, les labradors et les bouviers bernois. L’inflammation du rein liée à la maladie de Lyme mène progressivement au dysfonctionnement, voire à l’insuffisance du rein. Cette maladie s’appelle la glomérulonéphrite. Les symptômes principaux des problèmes de rein chez les chiens sont la soif insatiable, les vomissements, la diarrhée, un manque d’appétit, une perte de poids, une augmentation de l’urination, l’abdomen gonflé et la rétention d’eau.

4. Des articulations sensibles

Un certain pourcentage des chiens atteints de la maladie de Lyme développe des articulations si douloureuses et sensibles que les chiens n’acceptent pas de caresses pendant plusieurs semaines et même des mois après l’infection initiale. Vous remarquerez peut-être que votre chien typiquement actif et plein d’énergie traîne beaucoup plus que la normale, et voudrait rester sur le sofa plutôt que d’aller jouer dans le jardin.

5. Difficultés de marche

Il est triste de voir son chien marcher avec douleur. Justement, si votre chien a du mal à bouger, marcher, grimper ou se lever, il se peut que l’animal soit atteint d’une maladie. La plupart des chiens aurait du mal à bouger et japperait fréquemment en se levant. Les chiens japperaient aussi si vous touchez par accident une articulation inflammée.

6. La dépression

La dépression risque d’accompagner l’inflammation des articulations, la douleur et la fatigue. Maints chiens malades deviennent si déprimés qu’ils refusent même de manger.

7. Des ganglions lymphatiques enflés

Les ganglions lymphatiques des chiens sont sensibles aux maladies et aux infections – tout comme ceux des humains. C’est pour cette raison que les ganglions lymphatiques de votre chien sont enflés lors d’une infection de la maladie de Lyme. Des enflures peuvent être aussi présents là où la piqûre a eu lieu.

8. La fièvre

Il est rare que la maladie de Lyme se manifeste de la même façon chez un chien que chez un être humain. Cependant, une petite fièvre est un symptôme habituel chez les chiens comme chez leurs maîtres. « Alors que le système immunitaire d’un chien atteint de la maladie de Lyme se réveille pour combattre contre l’infection de la bactérie Borrelia burgdorferi, l’hyperthermie est possible, » PetMD nous explique. Le corps de votre chien pourrait devenir très chaud, et il boirait plus que la normale. Pour savoir si votre chien a de la fièvre, sachez que la température normale d’un chien ne devrait pas dépasser 39 °C. Dans le cas d’une infection, la température corporelle de votre chien est susceptible de grimper plusieurs fois.

9. La léthargie

Outre les difficultés de marche et la dépression, les animaux qui souffrent de la maladie de Lyme deviennent parfois très léthargique et faible. Ce symptôme est normalement très évident, particulièrement si votre animal était très actif avant l’infection. Il est vrai que tous les animaux de compagnie doivent dormir et se reposer, mais si votre animal est plus fatigué que la normale, il y a peut-être quelque chose qui ne va pas.

Selon PetMD, « la léthargie résulte des efforts que fait le système immunitaire pour combattre contre la bactérie à l’origine de la maladie de Lyme (la Borrelia burgdorferi) – un combat dont la stratégie se base sur la production des anticorps et des globules blancs. L’hyperthermie (la fièvre) est normalement liée à la léthargie ».

10. Le manque d’appétit

Si un être humain ne va pas bien il est naturel qu’il perde son appétit – cette règle s’applique aussi à nos animaux de compagnie. Il n’est pas étonnant qu’un manque d’appétit (l’anorexie) peut s’ajouter aux autres symptômes de la maladie de Lyme, tels que la fièvre, les difficultés de marche et l’inflammation des articulations. L’appétit d’un chien atteint de la maladie de Lyme diminuera, voire disparaîtra.

« L’anorexie peut résulter de l’hyperthermie, l’arthrite, la myalgie, l’insuffisance du rein ou d’autres problèmes liés à une infection de la bactérie Borrelia burgdorferi, » précise PetMD.

11. Des problèmes de l’appareil digestif

En plus du manque d’appétit, PetMD nous explique qu’un certain pourcentage des animaux aura des problèmes de l’appareil digestif tels que la nausée et des vomissements – qui pourront aggraver le manque d’appétit. « Outre le fait de manger moins que la normale, les chiens infectés de la maladie de Lyme peuvent avoir d’autres problèmes de l’appareil digestif, comme le vomissement ou la diarrhée, liés à l’hyperthermie, l’insuffisance du rein ou bien d’autres problèmes de santé, » la source pointe.

12. Une soif insatiable

On a déjà discuté de la fièvre comme symptôme de cette maladie. Cette température élevée poussera l’animal à boire beaucoup d’eau pour se rafraîchir. Une soif excessive s’appelle la polydipsie. La polydipsie peut être le résultat malheureux d’une insuffisance du rein provoquée par la maladie de Lyme, PetMD affirme. Cette soif aurait alors comme résultat, bien entendu, une augmentation de l’urination.

« Un rein qui fonctionne mal n’est pas capable de concentrer l’urine. Cette insuffisance pousse le chien à boire plus d’eau pendant que son corps tente d’excréter les toxines du sang qui seraient normalement déjà filtré par le rein, » la source nous explique.

13. Pas de symptômes

La majorité des chiens atteints de la maladie de Lyme n’a pas de symptômes jusqu’à ce que la maladie soit trop avancée et qu’il est trop tard. C’est pour cette raison qu’il est crucial d’inspecter votre chien régulièrement si vous habitez dans une région où les tiques sont présentes, et de visiter régulièrement le vétérinaire.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X